top of page
IMG_4362.jpg

JOURNÉE #2 : L’OBSERVATION DES PRATIQUES EN CLASSE

L'Equipex IDEE poursuit son séminaire scientifique pluridisciplinaire visant à réunir la communauté des chercheurs et chercheuses intéressé(e)s par les méthodes expérimentales et leurs enjeux, et à lui fournir un espace d’échange. Si vous voulez en savoir plus sur le séminaire et les journées à venir, cliquez ici.

JOURNÉE #2 : L’OBSERVATION DES PRATIQUES EN CLASSE

9 février | 10:00–17:30

Université Grenoble-Alpes,Maison des Sciences de l'Homme-Alpes,1221 rue des universités, 38610 Gières

Amphithéâtre MSH

 

Après la journée du 20 octobre consacrée aux effets de long terme dans les expérimentations, la prochaine journée a eu lieu le vendredi 9 février 2024, à l’Université Grenoble-Alpes (UGA) et a eu pour thème : L’observation des pratiques en classe.

 

Les pratiques des enseignants sont le relais d’un grand nombre d’interventions faisant l’objet d'expérimentations. Cela implique que l’on soit capable de les définir et de les décrire conceptuellement, et de les observer empiriquement. De nombreux instruments existent, mais cela reste un défi, surtout dans la perspective d’accumuler de nombreux points d’observations. Ce séminaire a permis de discuter des évolutions récentes dans ce domaine et, à travers la démonstration du Teaching Lab de Grenoble, de découvrir la frontière scientifique en termes de moyens média et d’analyse des situations de classe. 

 

Le matin, Samuel Falcòn (Universidad de Las Palmas de Gran Canaria) et Laurent Lima (Université Grenoble-Alpes) ont présenté des travaux portant sur l’observation de pratiques en classe à l’aide d’instruments d’observation et l’analyse de ces données. L’après-midi, a été l’occasion de présenter une démonstration du Teaching Lab à travers un cours médiatisé avec traitement automatique des données (processus d’anonymisation avec obfuscation, création de silhouettes ; détection d’ambiance…).

En fin de journée, l’équipe IDEE a proposé une formation principalement destinée aux jeunes chercheurs, sur “Les designs expérimentaux d’encouragement”. Cette formation présente les solutions méthodologiques qui peuvent être mises en œuvre lorsque l’assignation aléatoire initiale est imparfaitement respectée par les sujets, en distinguant notamment les paramètres ITT et LATE .

La langue d'usage pour les présentations est le français, sauf pour la présentation de Samuel Falcòn.

10:00 – 12:00 

Symposium : Observations et analyses des données sur les pratiques des enseignants.

 

13:15 – 15:15 

Démonstration du Teaching Lab : Démonstration d’un cours médiatisé avec traitement automatique des données (processus d’anonymisation avec obfuscation, création de silhouettes ; détection d’ambiance…).

  • Présentation

 

Atelier de codage de l'engagement comportemental des élèves dans les tâches scolaires : Démonstration d’une pratique de codage de l’engagement des élèves qui permet également de s’interroger sur la fidélité inter-codeur.

15:45 – 17:30 

Formation chercheurs : “Les designs expérimentaux d’encouragement”.

INTERVENANTS

photos intervenants séminaire 090224.png

Samuel Falcón, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria

Samuel Falcón est doctorant à l’Université de Las Palmas de Gran Canaria. Ses recherches portent sur l'utilisation de messages engageants par les enseignants du secondaire.  Pour recueillir des observations sur l'utilisation de ces messages et comprendre comment ils influencent les résultats des élèves, il recueille des informations par le biais de leçons enregistrées. Cette procédure peut prendre beaucoup de temps, c'est pourquoi il a développé et intégré différentes méthodes d'extraction d'informations clés à partir des enregistrements audio afin d'améliorer l'efficacité. En outre, Samuel étudie également l'utilisation potentielle de modèles de langage à grande échelle pour coder automatiquement les réponses aux questions ouvertes.

photos intervenants séminaire - 090224.png

Laurent Lima, Université Grenobles-Alpes

Laurent Lima est maître de conférences en sciences de l’éducation à l'Université Grenoble-Alpes. Il est membre du Laboratoire de Recherche sur les Apprentissages en Contexte (LaRAC). Ses recherches portent principalement sur la compréhension de l’écrit, son développement et son enseignement, les liens entre les pratiques enseignantes, l’environnement scolaire et les apprentissages des élèves, la réussite des étudiants dans l’enseignement supérieur en fonction de leurs caractéristiques sociales et de leurs pratiques d’étude.

  • Liste de diffusion
  • Twitter
  • LinkedIn
bottom of page